Profitez d’une réduction de 5% sur votre première commande avec le code WELCOME5% !

Fabrication de la Quilmes

Aperçu du processus brassicole

Le monde de la bière est fascinant, et Quilmes, en tant que l’un des fleurons de l’industrie brassicole argentine, ne fait pas exception. La qualité exceptionnelle et le goût unique de la bière Quilmes sont le résultat d’un processus de fabrication méticuleux, qui va de la sélection des ingrédients à la fermentation, en passant par l’embouteillage. Plongeons-nous dans le monde passionnant de la fabrication de la Quilmes pour découvrir ce qui la rend si spéciale.

La fabrication d’une bière Quilmes commence par la sélection des meilleurs ingrédients. La qualité de la bière dépend en grande partie de la qualité des ingrédients utilisés, c’est pourquoi Quilmes accorde une grande importance à la provenance de ses matières premières. Le principal ingrédient de la bière Quilmes est l’orge maltée, qui est soigneusement sélectionnée parmi les meilleurs producteurs.

La levure, un autre élément clé de la bière, est également choisie avec soin. Quilmes utilise une souche spécifique de levure qui donne à sa bière son caractère distinctif. Les autres ingrédients, comme l’eau et le houblon, sont également sélectionnés avec le plus grand soin pour garantir la meilleure qualité possible.

Une fois les ingrédients sélectionnés, le processus de brassage peut commencer. Ce processus débute par le maltage, où l’orge est trempée dans l’eau, puis chauffée pour activer les enzymes qui convertissent les amidons en sucres fermentescibles. Une fois ce processus terminé, l’orge maltée est broyée pour obtenir ce que l’on appelle le moût.

Le moût est ensuite transféré dans une cuve de brassage où il est mélangé avec de l’eau chaude pour extraire les sucres. Le mélange est ensuite porté à ébullition et le houblon est ajouté. Après avoir bouilli pendant un certain temps, le mélange est refroidi et transféré dans une cuve de fermentation.

La fermentation est une étape cruciale dans le processus de fabrication de la bière. C’est à ce stade que la levure est ajoutée au moût refroidi. La levure consomme les sucres du moût et produit de l’alcool, du dioxyde de carbone et de la chaleur, transformant ainsi le moût en bière.

La fermentation peut prendre de quelques jours à plusieurs semaines, en fonction du type de bière. Durant cette période, la bière est surveillée de près pour s’assurer que la fermentation se déroule correctement. Une fois la fermentation terminée, la bière est transférée dans des réservoirs de maturation pour y reposer pendant plusieurs semaines.

L’embouteillage est la dernière étape du processus de fabrication de la bière. Avant d’être mise en bouteille, la bière est filtrée pour enlever les résidus de levure et autres solides. Elle est ensuite carbonatée, soit en laissant la fermentation secondaire se produire en bouteille, soit en ajoutant du dioxyde de carbone.

Une fois la bière mise en bouteille, elle est prête à être expédiée aux détaillants et aux consommateurs. Chaque bouteille de Quilmes qui quitte la brasserie est le produit d’un long processus de fabrication, qui implique une attention minutieuse aux détails à chaque étape.

Il ne fait aucun doute que la fabrication de la Quilmes est un processus complexe, qui requiert à la fois des compétences techniques et un amour pour l’art de la brasserie. Et c’est ce dévouement à l’excellence qui fait de Quilmes l’une des bières les plus aimées de l’Argentine et au-delà.

A propos de nous

© 2024